Focus pathologie
2010-2020 : une décennie de succès pour la chiropraxie

Si l’année 2002 avait constitué une étape décisive pour la chiropraxie, qui aboutissait enfin à sa reconnaissance légale, la dernière décennie a connu l’avènement de cette thérapie manuelle plébiscitée par des patients toujours plus nombreux.

2011

L’année 2011 représente une double victoire politique et scientifique. C’est en janvier que parait le décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de la chiropraxie. En faisant des chiropracteurs les seuls thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical, ce décret définit un statut très favorable à la profession. Du point de vue scientifique, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) s’intéresse pour la première fois à la chiropraxie et conclut dans son rapport publié cette même année à son efficacité dans le traitement des lombalgies

2013

Une nouvelle étape de reconnaissance des chiropracteurs en tant que professionnels de la santé est passée. A compter de 2013, comme tous les professionnels du champ sanitaire, les chiropracteurs français s’enregistrent auprès de l’agence régionale de santé de leur territoire et se voient attribuer un numéro ADELI. Cela garantit la vérification du diplôme des professionnels par l’autorité sanitaire.

2017

Forte d’une légitimité toujours plus solide vis-à-vis des institutions de santé, l’Association française de chiropraxie travaille deux années durant avec la Haute autorité de santé (HAS) aux fins de rédaction d’une Fiche Mémo. Publié en 2017, ce document fait le point sur le diagnostic et la prise en charge des cervicalgies par les chiropracteurs. Il a été validé par un groupe de travail composé de différents professionnels de la santé (chiropracteurs, médecins généralistes, rhumatologue, radiologue, neurochirurgien et chirurgien orthopédique) réunis par la HAS.

2018

2018 est marquée par la publication de deux textes qui parachèvent la reconnaissance des chiropracteurs en assurant un niveau optimal de qualité et de sécurité des soins pour les patients souffrant de troubles neuro-musculo-squelettiques. Le décret du 13 février relatif à la formation fixe sa durée à cinq ans et 4960 heures dont différents stages en milieu hospitalier. Il entérine le niveau master. L’arrêté détermine avec précision les activités et compétences du chiropracteur dans un référentiel qui ouvre la voie au diagnostic et confirme le recours à la chiropraxie en première intention.

Combien sont les chiropracteurs français ?

La reconnaissance accrue de la chiropraxie a naturellement eu un double impact sur l’attractivité de cette thérapie manuelle auprès des patients comme sur celle de la profession auprès des jeunes. Ainsi, au cours de la décennie, le nombre de chiropracteurs français a doublé, passant d’environ 700 en 2010 à plus de 1400 en 2020 !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.