La sédentarité favoriserait les bouffées de chaleur

Actus Santé

La ménopause marque l’effondrement de la production d’œstrogènes dans le corps des femmes qui ne sont plus en âge de procréer. Les bouffées de chaleur sont l’un des symptômes les plus courants de la ménopause. Ces bouffées de chaleur qui touchent 80% des femmes en transition ménopausique seraient multipliées par la sédentarité d’après un communiqué de presse de The North American Menopause Society (NAMS) datant du 22 septembre 2021.

Les bouffées de chaleur, symptôme courant de la ménopause mais pas seulement

Les bouffées de chaleur sont connues pour être l’un des symptômes principaux de la transition ménopausique, elles se définissent par les symptômes suivants :

  • Une sensation de chaleur qui se répand dans la poitrine, le cou et le visage
  • Une peau avec apparition de tâches rouges
  • Un rythme cardiaque rapide
  • Une transpiration ciblée sur le haut du corps
  • Une sensation de fraîcheur à la fin de la bouffée de chaleur

D’après le communiqué de presse de la NAMS, les bouffées de chaleur nocturnes ne seraient pas seulement un symptôme commun de la transition ménopausiques. Elles seraient aussi annonciatrices d’alerte sur la sédentarité de la femme comme sur de possibles maladies cardiaques qui s’accroissent lors du vieillissement.

Lien entre sédentarité et bouffées de chaleur nocturnes

Les précédentes études qui avaient été réalisées sur les bouffées de chaleur n’avaient pas été concluantes. Les données exploitées avaient été recueillies par auto-déclaration et ne tenaient pas comptes des données objectives des bouffées de chaleur et du comportement sédentaire des femmes qui s’étaient exprimées.

La nouvelle étude mise en lumière par la NAMS a inclus des femmes à des stades de transition ménopausique différents : pré ménopausique, péri ménopausique et post ménopausique. Cette étude visait à comprendre et à mesurer le comportement sédentaire comme facteur prédictif des bouffées de chaleur.

Les résultats préliminaires ont démontré que le comportement sédentaire permettait effectivement de prédire les bouffées de chaleur nocturnes. Le Dr Sarah Witkowski, co-auteure de cette étude et physiologiste au Smith College explique, « A l’approche de la ménopause, de nombreuses femmes sont sédentaires, il est donc important de comprendre comment l’influence de la sédentarité sur l’apparition des bouffées de chaleur ménopausiques ». Pour le Dr. Stéphanie Faubion, directrice médicale à la NAMS, il est nécessaire que les professionnels de santé passent en revue les activités physiques et les routines de leurs patients lors de discussions sur les options de traitement.

Anticiper les bouffées de chaleur et autres symptômes de la ménopause

La National Institute of Aging (NIA) recommande aux femmes plusieurs habitudes à prendre pour limiter les symptômes de la ménopause :

  • Arrêt de la consommation de tabac
  • Adoption d’une alimentation saine, riche en fibre et pauvre en graisse, avec un apport en calcium et en vitamine D
  • Connaître son poids de forme et le conserver

 

Contre la sédentarité :

Reprendre une activité physique accompagnée par mon chiropracteur

Pour reprendre une activité physique dans de bonne condition et éviter toute blessure dans cette période de changement hormonal qu’est la ménopause, n’hésitez pas à demander conseil à votre chiropracteur.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion