L’ANSES met en lumière le manque d’activité physique et la sédentarité des Français

06 Avr 2022 AFC Actus Santé

Une étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) sortie en février 2022, tire la sonnette d’alarme sur la sédentarité des Français. L’ANSES affirme que 95% de la population française adulte est exposée à un risque de détérioration de la santé par manque d’activité physique ou un temps trop long passé assis. Seuls 5% des adultes auraient une activité physique suffisante pour être protectrice. 

Plus d’un tiers des français cumuleraient une activité physique insuffisante ainsi qu’un niveau de sédentarité grandissant. Ces français sont aujourd’hui concernés par l’augmentation du taux de mortalité, de morbidité, de maladie cardiovasculaire, obésité, cancer, ou encore d’hypertension. Les femmes sont d’autant plus touchées puisque 70% d’entre elles sont en dessous de toutes les recommandations physique pour être en bonne santé contre 42% des hommes. 

Pour prévenir ces risques l’ANSES recommande une initiative personnelle mais aussi collective. D’une manière collective, l’ANSES incite à la création d’un environnement global favorable à l’évolution des comportements, mais également à une meilleure prise en compte de la pratique sportive dans les politiques publiques. Cependant, ces initiatives se retrouvent confrontées à certains obstacles comme l’urbanisme, l’aménagement du territoire et des espaces, l’organisation du temps de travail et scolaire, ainsi que les moyens de transports. 

Des conseils pour lutter contre la sédentarité

Pour contrer au mieux la sédentarité, l’ANSES recommande : 

  • De pratiquer 30 minutes, 5 fois par semaine, une activité cardiorespiratoire comme monter les escaliers ou faire du vélo, courir, marcher à bonne allure

  • D’effectuer du renforcement musculaire 1 à 2 fois par semaine comme, porter une charge lourde, jouer au tennis, faire de la natation ou de l’aérobic

  • De réaliser des exercices d’assouplissement comme de la gymnastique, de la danse ou encore du yoga, 2 à 3 fois par semaine.

Vous pouvez également retrouver tous les conseils de l’AFC pour lutter contre la sédentarité ici 


Articles similaires

Derniers articles

Une nouvelle étude suggère que le suivi hebdomadaire par SMS pourrait aider à la gestion du mal de dos

Un régime alimentaire contenant plus de gras de poisson limiterait l’intensité et la fréquence des migraines

Le son et la stimulation électrique du corps pourraient être utilisés pour traiter la douleur chronique

Catégories

Archives


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion