Arthrose : des méthodes de réadaptation trouvées grâce à la science des données

06 Avr 2022 AFC Infos Chiro

L’arthrose est l’une des causes de douleurs chroniques les plus répandues dans le monde. Bien qu’il n’existe pas encore de traitement efficace pour soigner ou prévenir définitivement l’arthrose, d’autres moyens comme les thérapies manuelles et les exercices se sont avérés efficaces dans la prise en charge de la douleur et dans l’amélioration de la fonctionnalité physique. Une étude récente, mise au point grâce à l’utilisation de la science des données et des mathématiques, a voulu déterminer la méthode de rééducation la plus adaptée à chaque patient. 

Développée en collaboration entre la faculté des technologies de l’information et la faculté des sciences du sport et de la santé de l’Université de Jyväskylä (Finlande), cette étude vise à aider les professionnels de santé à comparer et à choisir le type d’exercice à privilégier en fonction des besoins personnalisés de chaque patient atteint d’arthrose. "Cette recherche nous aidera à évoluer vers des recommandations de traitement et de thérapie plus personnalisées. Notre méthode peut aider les professionnels de la santé à trouver la méthode de rééducation la plus appropriée pour chaque patient, qui répond le mieux à ses besoins", explique le professeur Kaisa Miettinen de l'université de Jyväskylä.

La thérapie manuelle et la thérapie par exercice sur des cas d’arthrose ont déjà montré leurs bénéfices. Réduction de la douleur, amélioration de la fonctionnalité physique et plus généralement, amélioration de la qualité de vie, l’efficacité de ces thérapies n’est plus à prouver. "Il existe de légères différences d'efficacité entre les différentes modalités de thérapie, mais dans la pratique, le choix du traitement est également influencé, par exemple, par la durée et le coût du traitement. Jusqu'à présent, il n'existait pas d'outil d'aide à la décision clinique permettant de rechercher la solution la plus appropriée pour un patient donné", explique M. Miettinen.

Il s'agit de la première étape d'un processus en trois étapes visant à mettre au point un outil d'aide à la décision permettant aux cliniciens de choisir une modalité de thérapie par l'exercice optimal et personnalisé pour chaque patient. Les étapes suivantes consisteront à utiliser des données individuelles plus détaillées provenant de plusieurs essais pour formuler des recommandations personnalisées, puis à concevoir une interface utilisateur facile à utiliser pour les cliniciens.

La chiropraxie se fonde sur une conception globale du fonctionnement de l’organisme et des relations existant entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains troubles de la santé. Elle prend ainsi en compte les facultés de récupération du corps humain. La chiropraxie est donc une réponse naturelle, non-médicamenteuse, préventive autant que curative. La chiropraxie est une profession réglementée, le titre de chiropracteur est réservé aux professionnels justifiant d’un diplôme agréé par le ministère de la santé.


Articles similaires

Derniers articles

Une nouvelle étude suggère que le suivi hebdomadaire par SMS pourrait aider à la gestion du mal de dos

Un régime alimentaire contenant plus de gras de poisson limiterait l’intensité et la fréquence des migraines

Le son et la stimulation électrique du corps pourraient être utilisés pour traiter la douleur chronique

Catégories

Archives


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion