Une compagnie d'assurance américaine finance une recherche chiropratique passionnante

31 Jan 2022 AFC Infos Chiro

 

Une collaboration de scientifiques internationaux a récemment reçu une subvention de 75 000 dollars américains de la Fondation NCMIC. Cette compagnie américaine spécialisée dans les assurances des chiropracteurs soutient la recherche sur les relations entre les troubles de la colonne vertébrale et les maladies chroniques.

Étant donné que les patients présentent souvent de multiples problèmes de santé, cette subvention permettra d'établir des preuves de la manière dont les soins chiropratiques peuvent contribuer à améliorer la santé globale des personnes souffrant d'affections non musculosquelettiques associées à des troubles vertébraux courants.

Le programme de recherche examinera systématiquement les études disponibles et accédera aux données existantes pour déterminer les risques et les associations entre les problèmes de santé chroniques et les dysfonctions vertébrales. 

Par exemple, il a été démontré que le diabète, les maladies cardiovasculaires, les maladies pulmonaires, l'obésité et les comportements de santé ont un lien avec les troubles de la colonne vertébrale. En outre, on observe une augmentation progressive du risque de douleurs rachidiennes associée à un nombre croissant de comorbidités. 

Le groupe d’étude travaillera à l'élaboration d'une base de données plus solide sur les relations entre les troubles de la colonne vertébrale et la mauvaise santé générale due à des conditions de santé chroniques telles que les conditions psychologiques, le fonctionnement cognitif, les maladies auto-immunes, et les troubles neurologiques.

Scott Haldeman, professeur qui dirige cette recherche, déclare que "cette recherche a le potentiel pour changer la façon dont les cliniciens et les patients perçoivent la douleur rachidienne et le handicap qui y est associé. Si les douleurs vertébrales ont une association de comorbidité significative avec des troubles de santé généraux et surtout si des études longitudinales montrent qu'il existe une association de risque, dans un sens ou dans l'autre, alors la gestion de ces conditions de comorbidité devrait raisonnablement inclure un clinicien qui offre des soins vertébraux fondés sur des preuves, comme la chiropratique." 

En France, le programme multimodal de prise en charge de l’endométriose, Endomaîtrise, s’inscrit dans cette perspective.

 


Articles similaires

Derniers articles

Une nouvelle étude suggère que le suivi hebdomadaire par SMS pourrait aider à la gestion du mal de dos

Un régime alimentaire contenant plus de gras de poisson limiterait l’intensité et la fréquence des migraines

Le son et la stimulation électrique du corps pourraient être utilisés pour traiter la douleur chronique

Catégories

Archives


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion