Skier en toute sécurité !


skier en toute sécurité

Chaque année, ce sont environ 8 millions de français qui partent au ski. Confrontés au grand froid, les muscles et les vaisseaux sanguins se contractent pour préserver la chaleur corporelle, la circulation sanguine des extrémités est réduite et la capacité fonctionnelle de nombreux muscles amoindrie. Quelques conseils pour vous éviter les blessures.

Sports d’hiver : les blessures les plus communes

Entorses du genou (32%), lésions de l’épaule (15%) et autres lésions du rachis, du thorax ou du bassin (10%) rythment les journées des secouristes. Les débutants sont deux fois plus exposés au risque d’accident.

Chaque année ce sont aussi 50 000 interventions des secours sur les pistes. Pensez à vous équiper d’une tenue complète afin de diminuer vos risques d’accident, on n’oublie donc pas le casque ! Bonnes vacances sur les pistes.

Avant l’effort, les échauffements

On ne vous le répétera jamais assez, les échauffements sont essentiels avant de commencer toute activité sportive, surtout  pendant les vacances d’hiver ! Selon une étude publiée en 2022, les échauffements réduiraient de 36% les risques d’avoir une blessure au cours de votre activité sportive.

Voici un exemple d’échauffement complet si vous ne savez pas par quoi commencer : 

  • Commencez par 10 minutes de marche rapide ou de course sur place.
  • Continuez avec 10 à 15 squats : tenez-vous debout, les jambes écartées à la largeur de vos épaules et les genoux alignés dans l’axe des pieds. Descendez lentement les fesses jusqu’à ce que vous pliez les genoux à angle droit. Remontez doucement.
  • Finissez par 5 à 10 fentes avant : avancez l’un de vos pieds. Laissez le genou arrière descendre doucement jusqu’au sol en gardant vos épaules dans l’axe de votre bassin. Remontez tout aussi lentement. Recommencez avec l’autre jambe.

Pendant l’effort, le bon équipement

Un équipement inapproprié et le manque de protection comptent également parmi les principales causes de blessures. Faire vérifier son matériel de base par un professionnel reste le B.A BA. Pour tous sports de glisse confondus, le port du casque est recommandé. En ski alpin, le réglage des fixations exerce une influence certaine sur les entorses du genou, soyez vigilants. En snowboard, la fracture du poignet représentait plus de 26,3% des blessures en 2016. Le risque de fracture est limité par le port de protections de poignet adaptées.

Et si le risque était ailleurs… le déneigement

Le déneigement, à la pelle, est un exercice moins apprécié que le ski et tout aussi risqué ! En cas d’obligation, préparez-vous… il va y avoir du sport !

  • Faîtes quelques échauffements avant de vous confronter à l’épreuve du déneigement.
  • Lorsque vous pelletez, déplacez la neige doucement mais n’essayez pas de la balancer vigoureusement.

Alternez les positions quand soulevez la pelle : se servir de son dos, mais aussi de ses jambes (notamment en pliant les genoux) afin de ne pas solliciter toujours les mêmes zones.

Le saviez-vous ?

En vous conseillant sur des exercices à mettre en place le chiropracteur peut concourir à prévenir les blessures. Trop tard ? La blessure est là ? Le chiropracteur est susceptible de traiter les blessures communes (tendinopathies, contractures, etc.), associées à la pratique du ski. 


Articles similaires

Derniers articles

Une étude internationale confirme le lien bénéfique entre exercice régulier et santé cérébrale

Douleur référée ou projetée : quand je n’ai rien là où j’ai mal…

Une nuit de mauvaise qualité augmenterait le risque de migraine le lendemain

Catégories


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion