Grossesse : une nouvelle étude confirme le lien entre la grossesse, l’accouchement et les douleurs vertébrales


La chiropraxie est indiquée pour tous sans distinction d’âge, y compris pendant la grossesse. La grossesse est une période importante de changements posturaux, hormonaux et physiologiques. La taille et le poids du fœtus évoluent rapidement. Au fil de la croissance du fœtus, la morphologie est modifiée  : accentuation de la cambrure et du poids, ce qui peut favoriser les douleurs. La chiropraxie s'intéresse aux soins apportés aux femmes enceintes et à celles qui souffrent de douleurs dorsales après l'accouchement. Une étude de l'université de Stanford, publiée dans BMC Women's Health, a examiné l'impact de l'accouchement sur la prévalence et la gravité des douleurs dorsales qui en découlent.

Une étude sur plus de 1000 femmes

L'étude de cohorte rétrospective a porté sur 1 069 femmes dans une clinique. Les femmes qui avaient accouché étaient plus susceptibles de souffrir de douleurs lombaires limitant leur capacité fonctionnelle que celles qui n'avaient pas accouché (85 % contre 77 %). Outre le fait que les douleurs dorsales étaient classées comme plus graves, les chercheurs ont également constaté que dans 28 % des cas, les douleurs dorsales aiguës post-partum ne disparaissaient pas. Dans 40% des cas, la rémission était incomplète.

La grossesse et l’accouchement, des facteurs de risque de douleurs

Les auteurs ont conclu que les antécédents de grossesse et d'accouchement constituaient un facteur de risque de douleurs dorsales limitant les fonctions, les douleurs dorsales aiguës et sévères du post-partum étant un facteur de risque d'incapacité future. Une reconnaissance et une prise en charge précoces sont recommandées.

Selon l’association française de chiropraxie, « les femmes représentent la majorité des patients qui consultent un chiropracteur. La connaissance de ces résultats peut aider les chiropracteurs à mieux servir cette importante population de patients".

Chiropraxie et grossesse

Le traitement chiropratique agit sur la mobilité articulaire favorisant ainsi votre bien-être quotidien. La chiropraxie est particulièrement indiquée durant la grossesse. Dans une période où la prise de médicaments doit être envisagée avec la plus grande prudence, elle permet de lutter efficacement et naturellement contre la douleur. Après la naissance, le chiropracteur corrige les dysfonctionnements de l’appareil locomoteur liés à la grossesse, prévenant ainsi les douleurs susceptibles de persister. Il examine le nouveau-né afin de détecter de possibles lésions articulaires ou musculaires liées aux conditions particulières de l’accouchement ou de sa position dans l'utérus pendant la grossesse.


Articles similaires

Derniers articles

Une étude internationale confirme le lien bénéfique entre exercice régulier et santé cérébrale

Douleur référée ou projetée : quand je n’ai rien là où j’ai mal…

Une nuit de mauvaise qualité augmenterait le risque de migraine le lendemain

Catégories


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion