Ménage de printemps : je ménage aussi mon dos !


Ménage de printemps : je ménage aussi mon dos !

L’arrivée du printemps et le mal de dos font bon ménage. Et pour cause, le grand ménage de printemps sollicite vos muscles et articulations plus que de raison. Pour prévenir l’apparition de douleurs, l’Association française de chiropraxie vous délivre cinq conseils avisés !

Le ménage de printemps, un plus pour votre santé mentale et physique !

Que ce soit des petites séances de ménage ou un gros ménage de printemps, le temps passé à nettoyer tous les recoins de votre habitation constitue une activité physique non négligeable. Jeter, trier, ranger, le ménage vous permet aussi de vous libérer l’esprit et vous apporte un sentiment de satisfaction !

Une étude de 2023 a aussi confirmé les liens positifs entre le ménage, la santé et une espérance de vie plus longue chez les personnes âgées de Hong Kong.

Échauffez-vous

Le grand ménage de printemps a tout de l’épreuve sportive. Aussi, il vous y préparer, donc vous échauffer. Quelques exercices d’étirement vous aideront. L’AFC vous propose différents exercices de nature à aborder cet effort en cliquant ici.

Divisez les charges lourdes

Lessive, tri dans les placards…on n’en voit jamais la fin. S’il est tentant de s’en débarrasser d’un seul coup en portant de lourdes charges, il est plus prudent de diviser le poids pour diminuer les risques de douleur. Même précaution pour transporter les sacs de courses.

Ne faites pas tout d’un seul coup

Procrastination… quand tu nous tiens ! Pourquoi laisser les corvées s’accumuler et y passer toute la journée ? Pensez à revoir votre organisation : dresser une liste de tâches récurrentes chaque semaine et en accomplir quelques-unes chaque jour est la meilleure solution. Une demi-heure de ménage par jour peut diminuer le stress, la fatigue et les risques de blessure en vous permettant de passer plus de moments agréables le week-end.

Adoptez une position confortable

Certaines tâches sont plus susceptibles d’augmenter les risques de blessure. Passer l’aspirateur, notamment, peut vous contraindre à vous pencher, à vous étirer et à adopter des positions inconfortables. Au lieu de vous pencher, pensez à avancer et reculer en tenant l’aspirateur  près du corps.

Changez de mains

Vous êtes droitier ? Gaucher ? Certes. Toutefois, certaines tâches revêtent une technicité limitée qui peut vous permettre d’équilibrer l’effort en faisant travailler les deux côtés du corps pour éviter les douleurs aux épaules, au cou et même au dos. Vous pouvez, par exemple, changer de main pour nettoyer les carreaux de la salle de bain ou faire la vaisselle !

Accidents de la vie courante : quels risques ?

  • Selon les données de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), les chutes représentent 80 % des accidents de la vie courante au-delà de 65 ans et constituent l’accident domestique le plus courant. 

  • D’après l’Inserm, 36% des accidents ont lieu dans le lieu d’habitation, et 14% à l’extérieur

  • La Cnamts ajoute que les accidents domestiques ont principalement lieu dans la cuisine (24%) Si les plaies superficielles sont les plus courantes (34%), les entorses représentent près de 18% des lésions et les fractures 15%. En cas d’entorse : consultez votre chiropracteur !


Articles similaires

Derniers articles

Les femmes davantage touchées par les troubles musculo-squelettiques et les lombalgies selon The Lancet

Les thérapies manuelles plus efficaces à long terme qu’une prise en charge médicamenteuse pour la douleur cervicale selon une étude

Jardiner en prenant soin de son dos

Catégories


Création et référencement du site par Simplébo

Connexion