Jouer au golf pour lutter contre les symptômes psychologiques de l’arthrose !


L'arthrose est la forme la plus courante d'arthrite, la première cause de douleur chronique et la deuxième cause d'invalidité. Le golf est reconnu comme un sport permettant aux joueurs de profiter du plein air tout en se défoulant ! D’après une nouvelle étude menée par l'université d'Australie-Méridionale, le golf peut également présenter des avantages significatifs pour les personnes atteintes d'une maladie chronique, l'arthrose.

Le golf, activité physique accessible pour les personnes âgées

Le golf est un sport populaire pratiqué par environ 60 millions de personnes dans 200 pays dans le monde. Chez les personnes âgées, la pratique du golf est influencée par une série de facteurs, notamment la santé, le lien social, le plaisir et le sens de la communauté. La pratique du golf est associée à des avantages pour la santé cardiovasculaire, respiratoire et métabolique. Pour contrer l'impact négatif de l'arthrose sur la qualité de vie et la fonction, la pratique d'une activité physique est recommandée. Le golf est une forme d'activité physique populaire et accessible aux personnes âgées. Cependant, une étude a révélé une augmentation de l'inflammation articulaire chez les golfeurs atteints d'arthrose et une augmentation de la douleur chez ceux qui marchent en jouant par rapport à ceux qui utilisent une voiturette.

Une étude pour évaluer les bénéfices psychologiques du golf chez les personnes souffrant d’arthrose

Les objectifs de cette étude étaient d'évaluer la détresse psychologique et l'état de santé général chez les golfeurs australiens par rapport à un échantillon de la population générale, et d'explorer la relation entre la pratique du golf, la détresse psychologique et l'état de santé général dans un sous-groupe de personnes atteintes d'arthrose. Brad Stenner, chercheur ainsi qu'une équipe d'universitaires australiens et britanniques ont constaté que les golfeurs atteints de cette maladie dégénérative souffrent moins de détresse psychologique et sont en meilleure santé que le reste de la population.

Dans une enquête menée auprès de 459 golfeurs souffrant d'arthrose, plus de 90 % des participants ont qualifié leur état de santé de bon, très bon ou excellent, contre seulement 64 % de la population générale souffrant de cette affection. Près de trois fois plus de non-golfeurs (22 %) que de golfeurs atteints d'arthrose (8 %) ont fait état d'un niveau de détresse psychologique élevé ou très élevé.

Le Dr Stenner, maître de conférences et ergothérapeute, explique que les golfeurs réguliers restent actifs en raison de la quantité de marche nécessaire et qu'ils peuvent également bénéficier d'une série d'avantages sociaux. "Les personnes qui jouent au golf marchent souvent 8 à 10 km par partie et, de ce fait, respectent ou dépassent régulièrement les recommandations en matière d'activité physique, ce qui est connu pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète et d'obésité et pour améliorer la santé métabolique et respiratoire", explique-t-il.

« Nos recherches ont mis en évidence le rôle important du golf dans la création d'amitiés, la contribution à la communauté et le sentiment d'appartenance, autant d'éléments connus pour contribuer à la santé mentale et au bien-être. Rester actif et faire de l'exercice régulièrement est l'un des aspects les plus importants de la gestion de l'arthrose. »

"Les activités à faible impact, comme le golf, peuvent aider à maintenir l'activité, tandis que les activités à impact plus élevé, comme la course, le jogging et la gymnastique, peuvent exercer un stress important sur les articulations, contribuant à l'augmentation des symptômes et de la douleur", précise le Dr Stenner.

Du point de vue de la santé mentale, la pratique du golf est associée à une amélioration du bien-être et à une diminution de la détresse psychologique, ce qui est important pour les personnes âgées.

Le Dr Stenner estime qu'il y a une lacune dans la littérature connue sur le sujet, bien que le golf soit l'une des activités sportives les plus populaires chez les personnes âgées.

"On sait très peu de choses sur la relation entre le golf et la santé, et il nous reste encore beaucoup à découvrir", déclare-t-il.


Articles similaires

Derniers articles

Les femmes davantage touchées par les troubles musculo-squelettiques et les lombalgies selon The Lancet

Les thérapies manuelles plus efficaces à long terme qu’une prise en charge médicamenteuse pour la douleur cervicale selon une étude

Jardiner en prenant soin de son dos

Catégories


Création et référencement du site par Simplébo

Connexion