Doit-on appliquer du chaud ou du froid sur les douleurs ?

Conseils Santé
Doit-on appliquer du chaud ou du froid sur les douleurs ?

Pour certaines douleurs, l’application de chaud (thermothérapie) ou de froid (cryothérapie) peut soulager du fait de leur action sur la circulation sanguine. Alors que le chaud booste la circulation du sang et concourt à atténuer une raideur musculaire douloureuse, le froid ralentit la pression sanguine, limite l’inflammation et la douleur liées à une blessure.

Cryothérapie : quand appliquer du froid sur une douleur ?

Vous souffrez de la cheville depuis que vous vous l’êtes tordue ? Vous avez mal au coccyx depuis que vous êtes tombé ? Vous avez mal au mollet depuis un effort sportif intense ? Vous avez mal au dos depuis que vous avez porté une charge lourde… ? Si vous savez dater votre douleur, qu’elle est aigue et qu’elle est associée à un choc, c’est que vous vous êtes blessé. Votre douleur est très vraisemblablement inflammatoire. Dans ces situations, appliquer du froid permet de contrôler l’inflammation des tissus (muscles, ligaments) et de ce fait de maîtriser la douleur.

Thermothérapie : quand appliquer du chaud sur une douleur ?

Appliquer du chaud quand vous devriez appliquer du froid peut aggraver votre blessure en affectant plus encore les tissus (muscles, ligaments). Lorsque vous vous êtes blessé, comme c’est le cas dans les situations données en exemple dans la partie précédente, vous pouvez dans de nombreux cas ressentir la chaleur de l’inflammation de la zone lésée. Il ne faut pas y apposer du chaud.

Au contraire, lorsque vos douleurs se sont installées sur le temps long, sans que vous n’identifiiez d’événement traumatique, celles-ci sont certainement le fait de tensions musculaires. C’est le cas, par exemple, des douleurs que vous pouvez ressentir dans la nuque, les épaules ou les lombaires en fin de journée. Ces douleurs-là pourront être atténuées par l’application de chaleur sur la zone douloureuse mais également par une douche ou un bain chaud.

Vous avez un doute ? Parlez-en à votre chiropracteur !

Si vous avez un doute sur l’origine de votre douleur ou encore si vous souffrez d’une pathologie spécifique (arthrite, arthrose, ostéoporose, fibromyalgie…), échangez avec votre chiropracteur pour qu’il vous recommande le traitement le plus adapté.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.