L'arthrite

L’arthrite est une affection répandue. Il s’agit de l’inflammation douloureuse d’une articulation.

Quels sont les différents types d’arthrites ?

Les deux types les plus courants d’arthrite sont l’arthrose (ou ostéoarthrite) et l’arthrite rhumatoïde.

L’arthrose ou ostéoarthrite

L’arthrose ou ostéoarthrite est la cause d’arthrite la plus répandue. Elle se développe le plus souvent à partir de la fin de la quarantaine. Elle est plus courante chez la femme et chez les personnes présentant des antécédents familiaux. Elle peut néanmoins apparaître à tout âge en conséquence d’une blessure, ou associée à une autre pathologie articulaire, comme la goutte ou l’arthrite rhumatoïde.
L’arthrose est une pathologie mécanique. Le cartilage s’altère, dans la plupart des cas, à cause du vieillissement, de l’usure. Cela commence par affecter les tissus cartilagineux des articulations. Cela rend les mouvements plus difficiles que d’habitude, provoque des douleurs et une rigidité.
Une fois que les tissus cartilagineux commencent à devenir rugueux et à s’affiner, les tendons et ligaments des articulations travaillent plus. Cela provoque des enflures et la formation d’excroissances osseuses appelées ostéophytes.
Une perte sévère de cartilage peut provoquer un frottement entre deux os, qui altère le fonctionnement de l’articulation et contraint les os à prendre une position anormale.
Les articulations les plus touchées sont celles des mains, de la colonne, des genoux et des hanches.

L’arthrite rhumatoïde

L’arthrite rhumatoïde survient généralement entre 40 et 50 ans. Les femmes sont trois fois plus touchées que les hommes. Il s’agit d’une maladie auto-immune. C’est-à-dire que l’inflammation de l’articulation est liée à la production, par le corps d’une substance, les quinines, qui détruisent l’articulation.
L’enveloppe externe de l’articulation, la membrane synoviale, est la première affectée par les quinines. L’affection peut ensuite s’étendre à toute l’articulation, causant des enflures et une modification de l’articulation. L’arthrite rhumatoïde peut engendrer le fait que l'os ou le cartilage se casse.
Les personnes affectées par l’arthrite rhumatoïde peuvent développer des affections d’autres tissus et organes. 

Quels sont les symptômes de l’arthrite ?

Les symptômes varient en fonction du type d’arthrite. C’est la raison pour laquelle il convient de vous faire diagnostiquer si vous présentez :

  • des douleurs articulaires, une sensibilité ou une raideur particulière des articulations ;
  • une inflammation dans ou aux alentours des articulations ;
  • une limitation du mouvement au niveau des articulations ;
  • un sentiment de chaleur, ou la peau rougie au niveau des articulations ;
  • une faiblesse ou fatigue musculaire.

L’arthrose est généralement handicapante à l’effort (marche, course,…). C’est une douleur mécanique qui survient au réveil et durant la journée. Au contraire, l’arthrite rhumatoïde est une douleur inflammatoire. Elle fait souvent mal la nuit, la douleur réveillant celui qui en souffre. Cette douleur peut être atténuée par des mouvements permettant de déverrouiller l’articulation.

Pourquoi consulter un chiropracteur ?

Arthrite comme arthrose limitent la mobilité de l’articulation, les tissus avoisinants (ligaments, tendons, muscles) sur-sollicités en compensation, se contractent, intensifiant les douleurs. La mobilisation, par le chiropracteur, des articulations affectées, peuvent améliorer la mobilité et limitent la douleur. 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.