Actus Santé
Parapluie

Et si votre grand-mère avait raison ?  C’est ce qu’invitent à penser les résultats d’une étude conduite par des chercheurs de l’Université de Manchester. Ils ont exploré l’effet des conditions atmosphériques sur des patients présentant des douleurs chroniques. La grande majorité des participants avaient des douleurs liées à l’arthrite, mais des participants étaient aussi atteints de fibromyalgie, migraine et de douleurs neuropathiques, Il a été rapporté une augmentation des douleurs en cas d’humidité importante ainsi qu’en cas de pression atmosphérique basse.  Ce projet, financé par une association caritative britannique, est également intéressant dans sa méthode de collecte des données de santé. Chaque jour, les 13 000 participants, issus des 124 régions postales que compte la Grande-Bretagne, déclarent leurs symptômes via une application smartphone spécialement conçue pour l’étude. Ces symptômes sont quotidiennement croisés avec la météo locale, déterminée à partir des données de localisation accessibles grâce au GPS des téléphones.

D’après les universitaires, les patients souffrant de douleurs chroniques verraient leur douleur augmentée en cas de taux d’humidité important, ainsi qu’en cas de pression atmosphérique plus basse.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.