Alimentation, activité physique : un mode de vie sain après le confinement

Conseils Santé
Alimentation, activité physique : un mode de vie sain après le confinement

Sédentarité, prise de poids, stress, douleurs articulaires… le confinement, indispensable à la lutte contre la propagation du virus, a marqué nos corps et nos esprits. Alors même que la crise du coronavirus nous a rappelé combien un organisme en bonne santé lutte mieux contre la maladie, le confinement s’est révélé délétère en termes d’hygiène de vie. Conformément à leur mission de promotion d’un état de santé globale, les chiropracteurs français vous accompagnent pour vous reprendre en main !

Comment perdre les kilos pris pendant le confinement ?

2,7 kg. C’est en moyenne ce que chaque Français a pris pendant le confinement selon un sondage réalisé par l’Ifop au début du mois de mai. Et c’est Santé Publique France qui nous explique pourquoi, au terme de l’enquête CoviPrev, qui suit l’évolution de nos comportements depuis le début de la crise. Peu de surprise… c’est le grignotage le principal responsable. Si les résultats de CoviPrev sur l’activité physique des Français pendant le confinement n’ont pas encore été publiés, on devine néanmoins que le confinement a eu pour impact sur une baisse de celle-ci parmi la population.

Alors comment perdre ces kilos ? Par un régime  draconien ? Certainement pas. Pour perdre durablement ces kilos, il faut jouer sur les deux facteurs : nutrition et activité physique. On corrige donc les mauvaises habitudes de grignotage prises pendant le confinement, et l’on s’efforce de garder les bonnes habitudes de cuisine fait-maison… en privilégiant la ratatouille de légumes frais au gâteau au chocolat ! Peur de ne pas y arriver seul ? Parlez-en à votre chiropracteur qui pourra vous orienter.

Comment reprendre le sport sans risque après le confinement ?

Dans une communication datée du début du mois de mai, l’Académie nationale de médecine s’inquiète effectivement de ce que les Français ait vu leur condition physique se déprécier pendant le confinement. L’Académie rappelle que «que la pratique régulière d’une activité physique, avec une réduction du temps passé en position assise, est bénéfique pour la santé. Elle diminue le risque de survenue de la plupart des maladies chroniques et améliore l’état de santé des patients affectés par ces maladies ». Afin de reprendre le sport de loisirs dans des conditions optimales, l’Académie recommande :

  • pour les personnes ayant contracté le Covid-19, ayant été placées en isolement ou ayant été en contact avec des malades confirmés, de s’assurer de l’absence de contre-indication à reprendre la pratique sportive lors d’une consultation médicale pour vérifier l’intégrité de l’appareil cardiovasculaire et de la fonction respiratoire ;
  • une reprise progressive de l’activité sportive afin de limiter les risques d’accident, notamment musculaires ou articulaires, car une longue période d’inactivité est associée à une perte musculaire et à une altération de la sensibilité profonde qui majorent le risque de chute lors des déplacements rapides ou sur terrain accidenté ;
  • le respect des mesures de distanciation car l’exercice physique, en augmentant le débit ventilatoire, majore le risque de transmission par voie respiratoire.En cas de symptômes de Covid-19, toute activité physique ou sportive devient strictement contre-indiquée. Rapprochez-vous de votre médecin.

 

Pour limiter le risque de blessures articulaires ou musculaires à la reprise de votre pratique sportive, rapprochez-vous de votre chiropracteur qui saura vous conseiller.

Déconfinement et douleurs musculaires et articulaires

Sédentarité, prise de poids, stress, télétravail comptent parmi les facteurs qui ont concouru sur la période récente au développement des douleurs musculo-squelettiques. Pour profiter pleinement de votre été, rapprochez-vous de votre chiropracteur.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.