L’ostéoporose n’empêcherait pas la pratique du sport régulière

13 Juin 2022 AFC Conseils Santé

Avec l’allongement de l’espérance de vie, l’ostéoporose et les fractures qui lui sont associées représentent un problème de santé publique important : autour de l’âge de 65 ans, on estime que 39% des femmes souffrent d’ostéoporose. Chez celles âgées de 80 ans et plus, cette proportion monte à 70% selon l’Inserm. Les personnes atteintes d’ostéoporose ne devraient pas avoir peur de faire de l'exercice régulièrement, selon une déclaration de consensus élaborée par un groupe d'experts sur la meilleure façon de maximiser la santé osseuse, de prévenir le risque de fracture et d'améliorer la posture des personnes atteintes de cette maladie. Cette recommandation est publiée dans le British Journal of Sports Medicine.

La mise en place de nouvelles recommandations pour l'ostéoporose

Afin de dissiper toute confusion persistante, un groupe d'experts multidisciplinaire a examiné les preuves existantes et s'est appuyé sur un large éventail d'avis d'experts cliniques et de patients pour parvenir à un accord sur une série de recommandations destinées à optimiser la santé osseuse des personnes atteintes d'ostéoporose tout en minimisant leur risque de fracture. Cette déclaration de consensus a d’ailleurs été approuvée par la Royal Osteoporosis Society.

L'activité physique essentielle pour la solidité osseuse

L'activité physique et l'exercice jouent un rôle essentiel dans la promotion de la solidité osseuse, la réduction du risque de chute et la gestion des symptômes de fracture vertébrale. Ils doivent donc faire partie d'une approche globale comprenant d'autres changements de mode de vie : apport adéquat en calcium et en vitamine D, absence de tabagisme et réduction de la consommation d'alcool, combinés à un traitement médicamenteux, le cas échéant. 

Les personnes atteintes d'ostéoporose doivent être encouragées à en faire plus plutôt que moins. Les preuves indiquent que l'activité physique et l'exercice ne sont pas associés à des dommages significatifs, y compris la fracture vertébrale, en général, les avantages de l'activité physique l'emportent sur les risques. Il est à noter que même un niveau d’activité minimal devrait apporter un certain bénéfice. 

La présidente du groupe d'experts, le professeur Dawn Skelton, conseille : "Toute personne qui n'a jamais pratiqué d'activité physique régulière, qui s'inquiète de sa technique ou qui n'est pas sûre de savoir comment développer sa condition physique, peut demander conseil à n'importe quel instructeur d'exercice qualifié. Les personnes ayant des antécédents de chutes ou des préoccupations sérieuses concernant leur équilibre peuvent contacter leur service local de lutte contre les chutes."

Les nouvelles recommandations pour l'ostéoporose

Les principales recommandations sont les suivantes : 

  • Des entraînements de résistance progressifs et des exercices d’impact en impliquant les principaux groupes musculaires afin de maximiser la solidité des os. 

  • La pratique de sports comme : le pilate, le yoga, la montée d’escaliers, les exercices assis/debout, la course, le saut, l’aérobic ou encore la zumba.

  • La pratique d’activités comme : le jardinage ou encore le bricolage

  • Les postures qui impliquent un degré élevé de flexion de la colonne vertébrale vers l’avant, comme toucher ses orteils, les flexions ou encore le ramassage d’objets lourds sans flexion des hanches et des genoux est à éviter.
  • Pour les personnes qui ont déjà subi des fractures, notamment des vertèbres, ou qui sont fragiles ou âgées, doivent préférer des exercices dont l’impact est au plus équivalent à une marche rapide.
  • Pour les personnes présentant un risque de chute, doivent commencer par un entraînement ciblé de la force et de l'équilibre. Les exercices de respiration et de renforcement du plancher pelvien peuvent aider à soulager les symptômes

Toute personne atteinte d'ostéoporose peut bénéficier de conseils sur l'adaptation des postures et des mouvements auprès de son chiropracteur, en particulier lorsqu'elle commence un nouveau programme d'exercice. 


Articles similaires

Derniers articles

Une nouvelle étude qualitative sur les attentes et les expériences de soins par la chiropraxie sur des athlètes

Limiter les douleurs chroniques dues à la chaleur

Semaine de la qualité de vie au travail : les chiropracteurs de l’AFC promulguent les bons conseils aux forces de sécurité !

Catégories

Archives


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion