Actualités en santé

Que s’est-il passé récemment dans le domaine de la santé en France ?

44% des adultes rencontrent des difficultés pour comprendre et s’approprier les informations en santé

44% des adultes rencontrent des difficultés pour comprendre et s’approprier les informations en santé, avec des conséquences possibles sur leurs comportements et leur état de santé. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par Santé publique France.

Plus précisément,

  • 73% des adultes en France ont des difficultés pour naviguer dans le système de santé (et parmi ceux-ci, 49% ont de grandes difficultés). Les difficultés sont particulièrement élevées pour se défendre si les soins reçus ne répondent pas aux besoins et pour comprendre les réformes en cours du système de santé qui pourraient affecter les soins.

  • 29% ont des difficultés pour communiquer avec les professionnels de santé

  • 72% ont des difficultés pour accéder, appréhender et utiliser les informations de santé en ligne (on parle de littératie en santé numérique).

 

Rappelons que la littératie en santé se définit par les compétences nécessaires pour repérer, comprendre, évaluer et utiliser les informations permettant à un individu de maintenir et améliorer sa santé.

L'étude montre par ailleurs qu'un niveau inadéquat de littératie en santé est associé à un statut social perçu défavorable, des difficultés financières et des problèmes de santé chroniques.

 

Source : Information en santé : quelles sont les difficultés des Français ?| Santé publique France (santepubliquefrance.fr)

 

Doctolib annonce le lancement de Doctolib Siilo et le déploiement progressif du paiement en ligne

Doctolib annonce l’arrivée en France de Doctolib Siilo, la messagerie gratuite, instantanée et sécurisée entre professionnels de santé la plus utilisée en Europe. Disponible aujourd’hui en téléchargement sur l’App Store et le Google Play Store, Doctolib Siilo est totalement gratuite.

Doctolib lance également de nouvelles fonctionnalités pour réduire la surcharge de travail des soignants et leur permettre de se consacrer pleinement à la prise en charge de leurs patients :

  • Un Paiement en ligne facilité pour les consultations physiques

  • Un Gestionnaire de tâches

 

Source : Innovation : Doctolib annonce le lancement de Doctolib Siilo et le déploiement progressif du Paiement en ligne - About Doctolib - France

 

Des modifications sur les documents à verser dans le dossier médical partagé (DMP)

Un arrêté fixe une nouvelle liste de documents à verser obligatoirement au dossier médical partagé (DMP) pour y ajouter la prescription d'actes de kinésithérapie, d'actes infirmiers, d'actes de pédicurie, d'actes d'orthophonie et d'actes d'orthoptie (hors prescription produite dans le cadre d'un séjour hospitalier) à compter du 31 décembre 2024.

Il reporte aussi de deux ans la date d'entrée en vigueur pour deux types de documents, qui devaient être versés obligatoire à compter du 31 décembre 2023 :

  • La demande d'examen de radiologie (pour les actes ayant vocation à être pratiqués hors séjour hospitalier)

  • Les lettres et courriers adressés à un professionnel de santé (hors séjours hospitaliers).

Pour ces pièces, l'obligation entrera finalement en vigueur au 31 décembre 2025.

 

Source : Arrêté du 23 mai 2024 modifiant l'annexe de l'arrêté du 26 avril 2022 fixant la liste des documents soumis à l'obligation prévue à l'article L. 1111-15 du code de la santé publique - Légifrance (legifrance.gouv.fr)

 

Les apports des exosquelettes dans la rééducation

Dans le domaine de la médecine physique et de la réadaptation, le recours à des exosquelettes de nouvelle génération apporte de nombreux bénéfices aux patients souffrant de déficiences des membres inférieurs et du tronc (maladies neuromusculaires, sclérose en plaques, victimes d’un AVC, accidentés de la route, etc.).

La recherche sur les exosquelettes avance à grands pas | enseignementsup-recherche.gouv.fr

En décembre 2023, une instruction du gouvernement (p. 64) a fixé l’objectif de déploiement de deux exosquelettes par département, en confiant aux ARS le soin d’identifier les établissements éligibles avant le 31 janvier 2024 pour atteindre le maillage visé. 

 

Recrudescence de la rougeole en France et plus largement en Europe

Depuis 2022 et particulièrement en 2023, la situation internationale de la rougeole est marquée par une recrudescence des épidémies de rougeole dues à plusieurs années de baisse de la couverture vaccinale constatée après la pandémie de COVID-19. 

En février 2024, l’OMS s’inquiétait de la rapide propagation de la rougeole dans le monde avec plus de 306 000 cas déclarés l’an dernier soit +79% par rapport à 2022. Cette hausse a également touché l’Europe avec 2 361 cas déclarés en 2023 et une épidémie de grande ampleur encore en cours en Roumanie. 

En France, le bilan épidémiologique 2023 indique une hausse importante des cas d’un facteur 8 en 2023 par rapport à 2022 et met en lumière l’existence de poches d’individus encore réceptifs au virus, notamment parmi les adolescents et les jeunes adultes.

La Direction Générale de la santé (DGS) vient d’appeler à la vigilance renforcée de l’ensemble des professionnels de santé concernant la détection précoce de la rougeole et la mise en œuvre des mesures de prévention appropriées en raison d’une augmentation récente du nombre de cas.

Sources :

 

Recrudescence de la coqueluche en Europe, appel à une vigilance renforcée en France

Santé publique France indique que les données publiées le 18 avril 2024, issues du dernier bilan de la surveillance, indiquent une reprise de la circulation de la coqueluche plus importante ces derniers mois en France hexagonale. Ainsi, le réseau RENACOQ (surveillant depuis 2016 les nourrissons hospitalisés de moins de 12 mois) rapportaient en 2022, 45 cas et en 2023, 39 cas (données non consolidées).

Rappelons que la coqueluche n’est pas une maladie à déclaration obligatoire mais les cas sont à signaler à l'Agence régionale de santé dans deux situations spécifiques : 

  • dans le cadre du signalement des infections nosocomiales ou

  • lors de la survenue de cas groupés (à partir de 2 cas) qu’ils soient intrafamiliaux ou en collectivités. 

 

Source : Recrudescence de la coqueluche en Europe, appel à une vigilance renforcée en France | Santé publique France (santepubliquefrance.fr)

Chiro Talk #1 - Être chiro et malvoyant : quand le handicap devient une force, avec Vincent Macar

15 Juil 2024

L’Association française de chiropraxie condamne toutes formes de dérives thérapeutiques et rappelle sa volonté d’un renforcement du cadre d’exercice de la chiropraxie

14 Juin 2024

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion