Tendinite

La tendinite est une inflammation ou une irritation d’un tendon, cet épais tissu qui attache le muscle à l’os. Le terme tendinopathie est plus couramment utilisé par le corps soignant.

Quels tendons peuvent être touchés par une tendinite ?

La tendinite peut affecter presque toute les parties du corps. Néanmoins, les plus courantes sont généralement : 

  • la tendinite de l’épaule, notamment la tendinite de la coiffe des rotateurs et la tendinite du long biceps ; 
  • la tendinite du coude, en particulier l’épicondylite (tennis elbow) ou l’épitrochléite (golfer elbow) ; 
  • la tendinite du genou (tendinite rotulienne et tendinite quadricipitale) ; 
  • la tendinite du poignet ou tendinite de Quévrain ; 
  • la tendinite de la hanche ; 
  • la tendinite du talon d’Achille ; 
  • la tendinite du pouce. 

Quels sont les symptômes de la tendinite ?

 Le principal symptôme de la tendinite demeure la douleur au niveau du tendon lésé. La douleur augmente en cas de mouvement. Une rougeur et une chaleur localisée au niveau du tendon sont courantes. L’inflammation cause une hypersensibilité de la zone. La restriction de la mobilité et la perte de force de l’articulation peuvent également être observées. Enfin, l’articulation peut également gonfler. 

Comment se fait-on une tendinite ?

La tendinite est souvent causée par un impact mineur mais répété sur la zone affectée ou, au contraire, par un choc unique mais plus sévère.  

De nombreuses activités peuvent générer une tendinite, en particulier le sport (tennis, ski, golf, course à pieds…), les activités domestiques (jardinage, ménage…) mais également les activités professionnelles induisant une sur-sollicitation des muscles et tendons (y compris la bureautique !). 

Comment se diagnostique la tendinite ?

La plupart des tendinites se diagnostiquent aisément, les tendons se situant immédiatement sous la peau. Certains tendons sont néanmoins plus profonds, c’est le cas de ceux de l’épaule ou du pied par exemple. Pour autant, l’interrogatoire du patient, en particulier sur ses habitudes de vie, permet dans la plupart des cas de diagnostiquer la tendinite. En cas de doute, le recours à l’imagerie médicale vient confirmer le diagnostic. 

Qu’apporte la chiropraxie en cas de tendinite ?

Le chiropracteur intervient en termes de soins mais également de prévention. Le traitement chiropratique peut atténuer la douleur et favoriser une récupération plus rapide. En s’intéressant à l’origine de la douleur, le chiropracteur propose par ailleurs des conseils posturaux et d’hygiène de vie susceptible non seulement d’accélérer la guérison mais également de prévenir la récidive de la tendinopathie.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.