Chiros infos Novembre 2018

FOCUS PATHALOGIE

HERNIE DISCALE: MEME PAS MAL !

Selon une étude américaine, 30 à 40% des adultes ne souffrant d’aucune douleur de dos présentent une hernie discale. Pourtant, chaque jour, les cabinets de chiropraxie reçoivent des patients inquiets de présenter cette pathologie, et surtout désireux d’en finir avec la douleur.

ZsPgu6rw

La hernie discale, qu’est-ce que c’est ?

Des cervicales aux lombaires, la colonne vertébrale est composée de vingt-quatre vertèbres mobiles. Entre elles, un disque intervertébral assure la mobilité de la structure et permet d’amortir les chocs qu’elle reçoit au quotidien. Ce disque est composé d’un anneau de cartilage fibreux et d’un noyau gélatineux.

Lorsque l’anneau de cartilage se fissure ou se rompt, une partie du noyau gélatineux s’insinue dans l’espace et devient alors saillant. La hernie discale est donc une saillie anormale d’une portion d’un disque intervertébral. Et elle n’est douloureuse que lorsque le point saillant comprime une racine nerveuse. La grande majorité des hernies survient dans la région lombaire, en bas du dos.

Quelles sont les causes de la hernie discale ?

Les causes de la hernie discale sont multiples : dégénérescence des disques intervertébraux, qui s’assèchent avec l’âge ; action brusque dans une mauvaise posture ; surpoids ou encore hérédité. La hernie discale est une pathologie banale.

La hernie discale est particulièrement répandue. Elle concernerait près de 30% des individus de 20 ans pour atteindre 43% des personnes âgées de 80 ans. Parmi ces « malades », plus de 30% ne présenteraient aucune douleur. On parle alors de hernie asymptomatique.

Si banale soit-elle, la hernie discale gagne à être détectée et traitée, dès lors qu’elle est douloureuse.

Hernie discale et chiropraxie

La chiropraxie est indiquée dans le traitement de la hernie discale. Son efficacité est scientifiquement établie. Une recherche de 2014 confirme que les patients souffrant de hernie discale aigue et chronique rapportent une amélioration cliniquement significative après traitement par manipulation chiropratique. Si l’historique des douleurs et l’examen clinique pratiqué par le chiropracteur sont déterminants dans la prise en charge proposée, l’imagerie médicale apporte une confirmation utile en cas de doute sur l’origine de la douleur. Le chiropracteur est donc susceptible de demander une IRM avant de prodiguer des soins. De fait, le bon traitement est celui qui permet de grossir les rangs des 30 à 40% d’adultes présentant une hernie discale sans en souffrir !

remonter

L’INFO DE LA PROFESSION

LA CHIROPRAXIE FRANCAISE CONQUIERT LE QUEBEC

p

Il sera bientôt possible pour un chiropracteur français de s’installer au Québec et réciproquement. Le 23 septembre dernier, Philippe Fleuriau, président de l’Association Française de chiropraxie s’est ainsi rendu sur place pour signer, avec le Dr Jean-François Henry, président de l’Ordre des chiropraticiens du Québec, une entente en ce sens. De part et d’autre de l’Atlantique, les deux organisations s’entendent ainsi pour favoriser la reconnaissance légale de leurs diplômes respectifs par les autorités nationales compétentes. Il faut y voir une preuve d’excellence de la formation en chiropraxie en France. En effet, au Québec, la formation en chiropraxie est depuis 1992 une formation universitaire, dispensée par l’Université de Trois-Rivières, laquelle est très engagée dans la recherche chiropratique.

Concomitamment, en France, le ministère de la Santé a renouvelé l’agrément de l’Institut Franco-européen de chiropraxie par décision n° 2018-94-002 du 2 octobre 2018. Cette décision autorise l’établissement à accueillir un nombre total, toutes promotions confondues, de 1 000 étudiants au maximum (500 étudiants maximum sur chaque site, à Ivry-sur-Seine et Toulouse) pour les années universitaires 2018/2019 à 2022/2023.

remonter

L’ACTU SANTE

COMPRENDRE LA DOULEUR EN BD

iK8i9aYQ

Le site internet Bodoï, référence de la critique de bande dessinée en France, ne s’y est pas trompé ! Il accorde trois étoiles au chiropracteur Steve Haines pour son passionnant ouvrage La douleur, quelle chose étrange, dont la traduction française est tout récemment parue aux éditions çà et là. A l’origine de la démarche du chiropracteur britannique, la volonté d’expliquer à ses patients londoniens les mécanismes de la douleur de façon à la fois pédagogique et scientifique. Tout est parti d’un blog (en anglais), lancé en début d’année 2015, que le chiropracteur délaissera rapidement pour se lancer dans le scenario d’une bande dessinée. Qu’est-ce que la douleur ? Comment fonctionnent les nerfs, comment puis-je gérer ma douleur ? Son ouvrage d’une quarantaine de pages, illustré par Sophie Standing et publié en version originale en 2016, répond à ces questions en se fondant sur la science. Le succès est immédiat. La traduction française n’a pas tardé ! Bonne lecture !

Pour aller plus loin, si vous maîtrisez l’anglais, n’hésitez pas à découvrir en version originale la suite de la série de Steve Haines : Trauma is really strange et Anxiety is really Strange.

remonter

LES BONNES IDEES DE L’AFC

COMMENT COMBATTRE LA FATIGUE

ZEOZwReA

Les vacances d’été sont loin. Si vous en avez pris à la Toussaint, elles ne vous ont pas reposé : vous vous êtes occupé des enfants ou petits-enfants ! Comment combattre efficacement la fatigue par quelques saines habitudes ? L’AFC vous explique tout.

  1. Comprendre les causes de la fatigue

Etre continuellement fatigué n’est PAS normal. Traiter efficacement la fatigue implique d’en connaître les causes qui peuvent être multiples. Déséquilibres hormonaux, anxiété, problèmes de thyroïde, intolérance alimentaire… parlez-en à votre médecin pour exclure les causes pathologiques et mieux comprendre votre état.

  1. Limiter sa consommation de sucre raffiné

Diabète, obésité, cholestérol… de multiples études ont démontré que le sucre favorise le développement de nombreuses maladies. A la digestion, il nuit à notre flore bactérienne et ce faisant affaiblit nos défenses immunitaires. En cas de coup de pompe, préférez une poignée de fruits à coque et fruits secs au snacking !

  1. Réduire sa consommation d’alcool et de caféine

Excitants, la caféine en journée et l’alcool en soirée sont souvent consommés pour cet effet « coup de boost » immédiat. Le revers de la médaille, c’est que ces consommations perturbent le sommeil et induisent de ce fait un sentiment de fatigue durant la journée. Un vrai cercle vicieux !

  1. Dormir 7 à 9h par nuit

45 % des Français estiment qu’ils dorment moins que ce dont ils ont besoin, selon Santé Publique France. Retrouvez les excellents conseils pour un meilleur sommeil dans le guide Bien dormir, mieux vivre : le sommeil, c’est la santé

  1. Trouver SON astuce Energie !

15 minutes de méditation durant l’après-midi, un cours de yoga en fin de journée, ou simplement se concentrer sur sa respiration pendant deux minutes trois fois par jour peut vous aider à lutter contre la fatigue ! Faites le test et retenez la solution qui vous convient le mieux.

Chiropraxie et fatigue

Les soins chiropratiques préviennent la fatigue. C’est ce que nous apprend une étude parue en 2015 dans la revue scientifique Experimental Brain Research. Par ailleurs, en agissant contre le stress, comme le suggère la recherche, la chiropraxie est susceptible de contribuer à un meilleur sommeil.

remonter

Plus de conseils sur notre page Facebook : www.facebook.com/Chiropraxie/

Télécharger la Newsletter de Novembre 2018 au format PDF